Salut à toutes et à tous,

Certains d’entre vous l’ont peut-être déjà vu: Bernard Werber organise une masterclass à partir du 10 janvier 2020. La date est sur l’horizon, mais ça vaut le coup d’attendre.

Est-ce bien utile de présenter Bernard Werber?

Pour faire court, c’est un des auteurs francophones les plus lus au monde et il a déjà à son conteur (je trouvais le jeu de mots sympa!) 35 millions d’exemplaires vendus en 30 ans de carrière. Je vous laisse faire le calcul annuel…

Là, vous vous dîtes: il veut faire plus de fric avec sa masterclass!

Sincèrement, j’en doute et je vous explique pourquoi.

Bernard Werber a déjà organisé des masterclass et l’une d’elle se trouve en ligne depuis près de 3 ans. Il aurait pu l’enlever, mais non! Ce sont près de 40 minutes de conseils bruts que je vous recommande vivement. La base de réflexion est précieuse.

Une belle personne

J’ai eu l’occasion (ou plutôt la chance) de rencontrer Bernard Werber alors que je dédicaçais au salon de Vannes il y a quelques années. J’étais alors le jeune auteur qui discutait avec ses quelques fans avant d’aller de l’autre côté de la table pour jouer moi aussi les fans.
C’est réellement une belle personne axée sur le partage et l’altruisme.
S’il réalise des masterclass, c’est avant tout pour promouvoir la littérature française et pas celle gavée de prix de magouille où quelques éditeurs se partagent la part du gâteau. Non! L’auteur a toujours défendu la littérature populaire, celle qui veut plaire au plus grand nombre, car, comme il le dit lui-même, il est très facile de plaire à un microcosme. Mais toucher une grande partie de la population, c’est difficile et c’est là notre rôle.

Pourquoi la masterclass n’est-elle pas gratuite, alors?

La gratuité attire les curieux et non les passionnés.
Croyez-moi, j’en sais quelque chose! Je ne compte plus les aides fournies par mails aux visiteurs qui ne répondent plus lorsqu’ils ont obtenu ce qu’ils souhaitaient. C’est l’instant Calimero…

Avec une masterclass payante (et on ne parle pas non plus d’un mois de salaire – là, c’est raisonnable), on s’assure d’avoir des personnes impliquées dans le processus d’écriture et désireuse d’avancer, de progresser.

Dernier point sans lien avec l’article: je n’ai pas pu être très assidu ces derniers temps sur le blog et je m’en excuse. Mon nouveau roman me demande un effort plus important que d’habitude et je dois me plonger totalement dans le récit. rajoutons à cela mon entreprise de graphiste-webdesigner (Tregor Graphik pour celles et ceux qui veulent aller jeter un coup d’oeil sur mon site ou sur Facebook) et je suis bien occupé.

Je vous laisse avec le lien vers la masterclass et le trailer créé pour l’occasion.

https://www.the-artist-academy.fr/masterclass-bernard-werber/

 

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :